Bouton de sonnette dans la box domotique

Mon logement est équipé d’un carillon relié en filaire à un bouton de sonnette dans la rue.

Je souhaite récupérer l’information « appui bouton » et activer le carillon uniquement si l’alarme n’est pas armée, et pouvoir activer d’autres équipements (lumières, caméras,…).

1-bouton-vers-carillon-et-box-comment

Il s’agit d’un exemple concret et de quelques éléments de réflexions. Cet article est loin d’être exhaustif.

Ce tuto peut parfaitement être adapté en fonction de la box de domotique (ZibaseFibaro HC2, …) et de l’équipement déjà en place (IPX800v3,…).

Cet article reste généraliste. Je vous invite à rejoindre le forum de la communauté du Zibase-club ou celui de domotique-fibaro où on répondra à vos demandes spécifiques.

Sommaire

  • 1 – Présentation
    • 1.1 – Le contexte
    • 1.2 – Les besoins
    • 1.3 – Les moyens
      • Mes box de domotique
      • Mes modules et cartes d’interface
  • 2 – Les méthodes
    • 2.1 – Comment récupérer l’information  » appui bouton » ?
    • 2.2 – Comment transmettre l’information « appui bouton » ?
      • 2.2.1 – Mise en garde
      • 2.2.2 – Les possibilités
      • 2.2.3 – Solution filaire
      • 2.2.4 – Solution radio
        • Les détecteurs
        • Les actionneurs
    • 2.3 – La solution retenue
  • 3 – Mise en oeuvre
    • 3.1 – Le câblage
    • 3.2 – La configuration de l’IPX800v3
    • 3.3 – La configuration de la Zibase
  • 4 – Quelques idées d’applications

1 – Présentation

1.1 – Le contexte

C’est un carillon classique. Il est alimenté en 230vac, et il est relié en 2 fils au bouton dans la rue.

Connexion initiale de la sonnette

Connexion initiale de la sonnette

1.2 – Les besoins

sur un appui bouton je souhaite :

  • faire sonner le carillon, mais uniquement si l’alarme est désarmée,
  • envoyer une notification Push sur l’Iphone (toujours),
  • envoyer une commande TTS (synthèse vocale) « quelqu’un a sonné » à une tablette Androïd murale,
  • envoyer une commande « alarme » à mon DVR (enregistreur vidéosurveillance) qui va prendre une photo de la personne qui a sonné via la caméra qui visualise le portail, et m’envoyer cette photo par mail. Voir à ce sujet l’article « ZIBASE : Piloter un DVR ( vidéosurveillance« 

1.3 – Les moyens

Mes box de domotique :

J’ai à ma disposition la Zibase Pro et le Fibaro Home Center 2 (ou HC2).

La Zibase Pro a le gros avantage d’être multi-protocoles, donc elle est compatible avec de très nombreux équipements radio.

Zibase Pro

Zibase Pro

La Fibaro HC2 ne propose que le protocole radio Zwave, mais ses possibilités sont énormes, notamment grâce à sa programmation en LUA.

Fibaro HC2

Fibaro HC2

Mes modules et cartes d’interface :

Pour l’interfaçage, je disposais d’une solution filaire avec l’IPX800v3, et d’une solution radio à base de différents émetteurs et récepteurs :

4-ipx800v3

VISONIC MCT302

VISONIC MCT302

FIBARO FGK-101

FIBARO FGK-101

FIBARO FGBS-001

FIBARO FGBS-001

9-fibaro-fgs211

FIBARO FGS211

2 – Les méthodes

2.1 – Comment récupérer l’information « appui bouton » ?

On ne va pas s’attarder sur telle ou telle marque de carillon. L’essentiel, c’est d’utiliser un modèle on ne peut plus classique en liaison anologique 2 fils.

Si on appuie sur le bouton, celui-ci réalise un court-circuit entre les 2 fils.

Principe de fonctionnement

Principe de fonctionnement

2.2 – Comment transmettre l’information « appui bouton » ?

2.2.1 – Mise en garde :

Lorsqu’on raccorde ensemble deux appareils alimentés par le secteur, Il est fortement déconseillé de réunir des potentiels (+Alim, GND, …), sous peine de les détériorer.

Il faut donc se contenter de réunir une sortie contact sec (donc libre  de potentiel) sur un autre appareil. Sinon une destruction pourrait être immédiate et irréversible.

2.2.2 – Les possibilités :

2 solutions envisageables :

  • en filaire via un IPX800v3 (il existe également d’autres produits),
  • en radio avec divers émetteurs et récepteurs.

2.2.3 – Solution filaire :

Un des intérêts majeurs de l’IPX800v3 présenté ici, c’est qu’on peut associer à une de ses entrées une ou plusieurs de ses sorties.

4-ipx800v3

Comme ses sorties sont de type contact sec, il peut renvoyer l’information filaire reçue en entrée vers un  ou plusieurs équipements.

Il est ainsi possible de raccorder un voyant, un éclairage, une motorisation de portail ou de porte de garage,… ou même un relais de puissance pour commuter des charges importantes.

Sur commutation d’une entrée, l’IPX800v3 peut aussi commander une box de domotique grâce à des commandes push selon les API spécifiques à chaque box, permettant ainsi de piloter un périphérique ou de lancer un scénario.

Il faut bien sûr que l’IPX800v3 soit relié sur le même réseau que la box.

Dans notre cas , l’IPX800v3 pourra accueillir sur une entrée le bouton de sonnette, commander sur une de ses sorties le carillon, et envoyer une notification push à la box de domotique via Ethernet.

2.2.4 – Solution radio :

LES DÉTECTEURS :

Ils seront utiles pour récupérer l’état du bouton. En effet, certains périphériques radio possèdent une entrée filaire où on pourra raccorder le bouton de la sonnette.

Parmi ces détecteurs, on peut trouver par exemple :

  • des contacts de porte et fenêtre. Ils sont faciles à mettre en oeuvre, mais il faudra prévoir des changements plus ou moins réguliers de piles selon le produit.
VISONIC MCT302

VISONIC MCT302 – Protocole Visonic 868 compatible Zibase

FIBARO FGK-101

FIBARO FGK-101 – Protocole Zwave

  • des modules spécifiques comme le FIBARO UNIVERSEL FGBS-001. Mais il faudra lui raccorder une alimentation comprise entre 9 et 30vdc.
FIBARO FGBS-001

FIBARO FGBS-001

LES ACTIONNEURS :

Ils vont commander le carillon.

Il existe différentes marques de modules fonctionnant sous divers protocoles.

On a vu qu’il fallait créer un court-circuit, donc le module devra avoir une sortie à contact sec (type relais).

Le Fibaro FGS211 a l’avantage d’être en Zwave, il est donc compatible avec de nombreuses box domotique.

À noter que ce type de module nécessite une alimentation secteur 230vac.

9-fibaro-fgs211

Fibaro FGS211

2.3 – La solution retenue

Mes choix sont les suivants :

  • D’une part, un système filaire qui par définition est forcément toujours plus fiable que la technologie radio.
  • D’autre part, comme je n’ai pas de contrainte en terme de passages de câbles, je peux intercaler l’interface entre l’arrivée du câble de la sonnette et le départ vers le carillon.
  • J’opte donc pour l’IPX800v3 que j’utilisais déjà pour d’autres applications.

La solution se précise :

Synoptique

Synoptique

3 -Mise en oeuvre

3.1 – Le câblage

les raccordements à faire sont très simples :

Le câblage

Le câblage

  • Le bouton de sonnette est connecté à l’entrée digitale n°1 et le GND de l’IPX800v3,
  • L’entrée du carillon est relié à la sortie NO (normalement ouvert) n°1 de l’IPX800v3,
  • La box de domotique, ici une Zibase, est reliée à l’IPX800v3 via le réseau local.

3.2 – La configuration de l’IPX800v3

Gestion du bouton :

  • Dans le serveur Web de l’IPX800, j’édite les entrées en cliquant sur le bouton « EDIT » en bas à droite de l’image ci-dessous :

18-bouton-edit-entree-ipx800

  • La page suivante est affichée :

19-config-entree-1-ipx800

  • Dans « Enter channel:1-32 », je renseigne le numéro de l’entrée  raccordée au bouton de sonnette, ici 1,
  • je clique sur « Select »,
  • je rentre le nom « BOUTON SONNETTE PRINCIPALE » dans « Input Name »,
  • je clique sur « Save » à droite,
  • je choisis le mode « On/Off »,
  • Dans « Link to Relay », j’ai 2 possibilités :
    •    soit le carillon sonne en toutes circonstances sur appui bouton : en cochant le « 01 ». La sortie 1 suivra l’état de l’entrée 1.
    •   soit le carillon ne sonne que selon des conditions définies : En décochant le « 01 ». La sortie 1 sera indépendante de l’entrée 1.
  • je clique sur « Save »,
  • je clique sur « Push Settings », il est affiché :

20-ipx800-push-settings-sonnette

  • je renseigne l’IP locale de la Zibase,
  • puis le Login de la Zibase (nom d’utilisateur),
  • je coche « Enable » et je clique sur « Save » à sa droite,
  • dans « Push 1 », je saisis la commande « /cgi-bin/domo.cgi?cmd=LM%2063 ». Ceci va lancer le scénario n°63 de la Zibase,
  • je clique sur « Close »,
  • l’écran « INPUT SETTINGS » s’affiche,
  • je clique sur « Close »,
  • l’écran principal s’affiche :

21-bouton-edit-entree-ipx800

  • je clique sur « Edit » de OUTPUT :

22-ipx800-config-output-sonnette

  • je choisis le canal 1 et je clique sur « Select »,
  • je rentre le nom « COMMANDE SONNETTE PRINCIPALE » dans « Output Name »
  • je mets « 0 » dans « Delay On » et « 10 » dans « Delay Off »: Lors d’un appui sur le bouton de sonnette, la sortie va passer à 1 (contact fermé) puis repasser automatiquement à 0 (contact ouvert) après 1s (10×0,1s). La commande du carillon durera donc 1s.

3.3 – La configuration de la Zibase

Configuration du scénario « EV SONNETTE » dans la Zibase :

Le scénario n°63 « EV SONNETTE » fait plusieurs actions:

D’abord une notification push vers mon Iphone, qui sera donc envoyée dans tous les cas :

23-notif-push-sonnette

Ensuite on va analyser les états ARMEMENT TOTAL et ARMEMENT PARTIEL de l’alarme. Ces états sont stockés dans des variables :

  • ARMEMENT TOTAL : V37 = 1 (et V42 = 0)

je ne veux pas que le carillon sonne. Si un individu malintentionné sonne à plusieurs reprises,  entend la sonnette et que personne ne répond, il saura qu’il y a personne dans la maison. Il pourra donc rentrer tranquillement sans être dérangé.

  • ARMEMENT PARTIEL : V42 = 1 (et V37 = 0)

je ne veux pas que le carillon sonne la nuit afin de ne pas être dérangé.

  • DESARMEMENT : V37 = V42 = 0

Je veux que le carillon sonne.

Donc si le résultat de V37 OR V42 est égale à 1, l’alarme est armée (en TOTAL ou en PARTIEL) donc on stoppe le scénario.

24-conditions-pour-gestion-sonnette

Ensuite, si l’alarme n’est pas armée, j’envoie une commande qui va activer la sortie 1 (commande carillon) de l’IPX800v3. Attention les sorties 1 à 8 sont pilotées par des commandes led=0 à led=7 !

25-commande-carillon

Enfin, toujours dans le cas où l’alarme n’est pas armée, j’envoie une commande TTS (synthèse vocale) « quelqu’un a sonné » à la tablette Androïd.

26-commande-tts-sonnette

4 – Quelques idées d’applications

On peut imaginer plein de scénarios selon ses besoins.

Voici quelques idées :

Quel que soit l’état de l’alarme :

  • une notification push envoyée sur un smartphone pour être prévenu lorsqu’on est dans le jardin à l’arrière de la maison.
  • une prise de photo d’une caméra posée à proximité et un envoi par mail pour savoir qui a sonné.

Sur l’alarme armée en TOTAL :

  • une simulation de présence par allumage de lumières  quand il fait nuit, un mouvement de volets roulants,…
  • un simulateur d’aboiements de chien (oui ça intéresse certains !)

Sur l’alarme armée en PARTIEL :

  • une simulation de présence pour bien faire comprendre qu’il y a quelqu’un dans la maison,…
  • un affichage de la caméra concernée sur la TV si elle est allumée.

Sur alarme désactivée : 

  • une activation du carillon,
  • un allumage de la lumière du perron le soir,
  • un allumage de l’entrée le soir,
  • de audio sur KAROTZ, tablette ANDROÏD (serveur PAW, Imperihome),
  • un affichage de la caméra concernée sur la TV si elle est allumée.

One Comment

  1. Bouton de sonnette dans la box domotique | Frédo et ses idées lumineuses
    21 avril 2015 @ 9 h 12 min

    […] Bouton de sonnette dans la box domotique […]

Leave a Reply