Gestion multi-thermostats sur Zibase

La zibase propose un formidable « super thermostat » logiciel. Elle est capable de gérer jusqu’à 5 thermostats. Le problème, lorsque de nombreux scénarios sont en action, l’utilisation mémoire peut augmenter de façon critique, ce qui pourrait provoquer des dysfonctionnements.

Dans cet article, je vais reprendre dans les grandes lignes ce que propose ce thermostat de la Zibase, et expliquer comment il est possible d’optimiser le lancement des scénarios gérant les thermostats et la commande des fils pilote des radiateurs.

Sommaire

  • 1 – Présentation du thermostat Zibase
    • 1.1 – Les modes CONFORT et ECO
    • 1.2 – Le mode AUTO
    • 1.3 – Les calendriers
    • 1.4 – Les plages horaires
  • 2 – Mise en oeuvre
  • 3 – Utilisation courant
  • 4 – Cas pratique
    • 4.1 – Les 5 sondes
    • 4.2 – Le scénario « Init THERMOSTAT »
    • 4.3 – Les 5 scénarios « GET TEMP »
    • 4.4 – Les 5 scénarios « THERMOSTAT »
    • 4.5 – Le process séquentiel
  • 5 – Conclusions
  • 6 – Pour aller plus loin

1 – Présentation du thermostat Zibase

Le thermostat Zibase est un modèle du genre. Il est à mon sens le plus complet et le plus convivial qu’on puisse trouver sur une box de domotique.

La Zibase est capable d’en gérer 5, et pour chaque thermostat (ou zone), il est possible de piloter plusieurs radiateurs.

On comprendra vite qu’investir dans une Zibase, rien que pour la gestion du chauffage, peut se révéler très économique, en comparaison avec les thermostats Multi-zones proposés par les fabricants.

Découvrons donc ce thermostat dans l’application Zodianet, ici sur un Iphone.

Bien entendu, cette application est disponible sur tous les smartphones et tablettes Androïd et IOS.

La page principale :

Thermostat Zibase

On peut ici définir un mode de fonctionnement.

Comme tout thermostat, le mode AUTO commute entre les modes JOUR et NUIT en fonction du calendrier de plages horaires en cours.

Il est également possible de choisir un mode particulier : JOUR,  NUIT, HORS GEL et STOP.

Enfin, Les modes JOUR/NUIT TEMPORAIRE permettent de définir un mode, jusqu’au prochain changement de mode défini par le calendrier. Le thermostat bascule alors en mode AUTO.

En bas à droite, le jour est affiché, et en dessous, ont trouve les plages horaires du mode JOUR.

En appuyant dessus, on arrive dans les calendriers.

1.1 – Les modes CONFORT et ECO

À droite, on peut régler aisément et au dixième de degré près la température des consignes JOUR et NUIT.

Un radiateur propose une régulation avec une delta de 3° entre les modes CONFORT et ECO. Si on désire avoir plus ou moins de différence entre ces 2 modes, ce n’est pas possible.

Un des gros intérêts de ce thermostat, c’est qu’il est possible de choisir  n’importe quelles températures pour les modes JOUR et NUIT. On peut donc théoriquement obtenir un mode jour à 24° et un mode nuit à 16° par exemple.

La régulation des modes JOUR et NUIT se fait par des envois de commande CONFORT et ECO au radiateur.

La commande CONFORT est envoyée tant que la température est inférieure à la température de la consigne JOUR ou NUIT.

La commande ECO est envoyée tant que la température est supérieure à la température de la consigne JOUR ou NUIT.

1.2 – Le mode AUTO

La régulation AUTO se fait par envois de commandes CONFORT et ECO, puisqu’elle gère les modes JOUR et NUIT selon les plages horaires définies dans les calendriers.

1.3 –  les calendriers

Chaque thermostat possède 3 calendriers avec leurs plages horaires réglables. Il est ainsi possible de définir plusieurs plages horaires différentes pour chaque jour de la semaine.

2-thermostat-rdc-calendrier

Calendriers Zibase

On retrouve en bas les 3 calendriers où sont configurées les plages horaires du mode JOUR.

En haut se trouvent chaque jour de la semaine. Il suffit de faire glisser le calendrier de son choix sur une journée pour qu’elle lui soit associée.

J’ai créé les calendriers « semaines », « week-end » et « jour rouge ». Par contre le calendrier « jour rouge » n’est plus utilisé puisque maintenant, je gère différemment ces jours rouges TEMPO EDF où il ne faut surtout pas chauffer.

Voir à ce sujet l’article Thermostat Zibase et jour rouge TEMPO EDF

1.4 – Les plages horaires

Pour modifier des plages horaires d’un calendrier, il suffit d’appuyer dessus.

On peut modifier le nom du calendrier dans le champ « Titre ».

Pour activer/désactiver une plage horaire (d’une heure chacune), il suffit de cliquer dessus.

Plages horaires semaine

Plages horaires semaine

Plages horaires week-end

Plages horaires week-end

Plages horaires jours rouges

Plages horaires jours rouges

Chaque plage sélectionnée (en orange le matin ou en bleu l’après-midi) définissent un fonctionnement en mode CONFORT.

Les autres (en blanc) définissent des périodes en mode ECO (ou HORS GEL, on verra plus loin pourquoi).

2 – Mise en oeuvre

Je ne détaille pas les méthodes de mise en place de thermostat, car de bons tutos en ont parlé :

Zodianet consacre quelques articles à ce sujet :

Enfin, on trouve d’autres articles sur le blog Domotique-info.fr :

3 – Utilisation courante

Comme nous l’avons vu, il est possible de créer un thermostat en mode « Basic » en ajoutant un pack Thermostat.

C’est bien pour se faire la main, mais je vous conseille de le supprimer et de créer le thermostat en manuel.

En effet, un pack thermostat sera créé à partir d’une sonde, d’un thermostat et d’un actionneur.

Avec un pack, il ne sera pas possible par la suite de changer de sonde, alors qu’il sera nécessaire de le faire lors d’un changement de piles car l’identifiant de la sonde aura changé.

Pour créer un thermostat, il faut donc tout d’abord une sonde.

Dans mon cas, il s’agit d’une thermo/hygro OREGON que je nomme SONDE RDC :

6-sonde-rdc

Je crée un scénario « GET TEMP RDC » qui va stocker (ici dans la variable V12) la valeur de température de la sonde :

7-get-temp-rdc

Je rajoute un actionneur, nommé FIL PILOTE ENTREE, qui dans mon cas est un module radio DELTA DORE RF660FP, pour lequel je définie un identifiant :

8-fil-pilote-rdc

Je rajoute enfin le scénario « THERMO RDC » qui contient le thermostat (on retrouve la variable d’entrée V12) et la commande fil pilote (on retrouve la variable d’entrée V13 qui est la variable de sortie du thermostat) :

9-thermostat-rdc-300s

10-fil-pilote

Donc pour résumer, à chaque réception de données de la sonde, le scénario GET TEMP RDC est lancé puisque le stimuli périphérique « SONDE RDC » est activé. La valeur de température « I0 » est stocké dans V12.

Ensuite, le scénario « Thermo RDC » est lancé toutes les 300s (par exemple), car j’ai activé le stimuli « évènement temporel » configuré sur « Timer 300s ». Ce scénario contient notre fameux « super thermostat », avec V12 comme variable d’entrée.

Il va s’en suivre un savant calcul pour définir la valeur de la variable de sortie V13, en fonction de la valeur de la sonde contenue dans V12, des valeurs des consignes JOUR et NUIT, des 3 calendriers (ici le 14, le 13 et le 12), du mode particulier (si le thermostat n’est pas en mode AUTO), et d’autres paramètres.

Il est possible de choisir dans « LED témoin d’état ON » une des leds 1 à 5 de face avant de la Zibase.

Ensuite le périphérique FIL PILOTE ENTREE va être actionné selon la valeur V13 .

4 – Cas pratique

Dans mon cas, j’ai besoin de commander 5 zones gérant au total 7 convecteurs et 1 sèche-serviettes.

La grande zone du RDC comporte 4 convecteurs (entrée, cuisine, salle à manger et salon) .

Ensuite il y a une zone par pièce (chambre 1, chambre 2, bureau et SDB).

Lorsque j’ai mis en oeuvre ces 5 thermostats, activés par les 5 sondes et gérants 8 actionneurs, La zibase gérait déjà divers scénarios.

j’ai remarqué que l’ajout de la gestion du chauffage avait créé des surcharges des ressources système durant l’exécution de ces scénarios.

Et pire la Zibase ratait des évènements de réception radio, ce qui était intolérable.

J’ai donc imaginé une façon séquentielle pour lancer les différents scénarios.

4.1 – Les 5 sondes

Les sondes sont celles du RDC, de la CHAMBRE 1, de la CHAMBRE 2, du BUREAU et de la SDB.

À ce niveau, on ne peut rien optimiser, la réception des valeurs se faisant  automatiquement lors des réceptions régulières des données envoyées par les sondes.

4.2 – Le scénario « Init THERMOSTAT »

J’ai remarqué un petit problème au démarrage de la Zibase.

Comme il n’y avait pas encore eu de réceptions des sondes, tous les thermostats se déclenchaient en mode CONFORT.

J’ai donc initialisé les variables d’entrée (V0, V3, V6, V9 et V12) de chaque thermostat à 250 (25×10) pour faire croire aux thermostats que les températures des sondes étaient de 25°.

Il faut que ce scénario soit lancé au démarrage de la Zibase, j’ai donc coché le stimuli correspondant.

11-init-thermostat-1

12-init-thermostat-2

4.3 – Les 5 scénarios « GET TEMP »

Chacun de ces 5 scénarios est lancé automatiquement à réception de données de la sonde qui lui est associée.

Le scénario « Thermostat » correspondant est immédiatement.

Au début, j’avais intégré ce scénario « Thermostat » dans le processus séquentiel en le temporisant après son scénario « GET TEMP », mais je me suis rendu compte que ça ne changeait pas grand chose et que le processus complet devenait beaucoup plus long.

7-get-temp-rdc

14-prog-thermo-rdc

Grâce aux 5 scénarios « GET TEMP », les valeurs des sondes sont stockées et prêtes à être utilisées par les scénarios « THERMO ».

4.4 – Les 5 scénarios « THERMOSTAT »

Ils sont donc lancés par les scénarios GET TEMP, et à chaque réception de la sonde associée.

Sur l’image ci-dessous, on peut voir que « LED témoin d’état ON » n’est pas associé à une led de face avant. Alors que je les utilise pour indiquer un mode CONFORT en cours.

Dans l’article Thermostat Zibase et Jour Rouge TEMPO EDF, J’explique que dans mon cas, les modes CONFORT et ECO sont conditionnés par la valeur d’une variable reflétant le jour TEMPO EDF.

En jour rouge, le Kw coute excessivement cher, et il faut impérativement mettre le chauffage en HORS GEL et chauffer à la cheminée.

Donc les  « LEDs témoin d’état ON » seront configurées plus tard dans le process séquentiel.

On sauve donc la valeur de la variable de sortie V13 dans la variable V51 (état LED 1), et de V52 à V55 pour les LED 2 à 5 pour les 4 autres thermostats.

15-thermostat-rdc

16-stockage-variable-pour-led

Grâce aux 5 scénarios « THERMO », Les 5 variables sont stockées et prêtes à être utilisées par les actionneurs fil pilote.

Nous avons donc pour chaque zone l’activité suivante :

17-activites-sonde-get-temp-thermo-rdc

4.5 – Le Process séquentiel

Les 5 sondes fournissent leur valeur de température qu’on stocke dans les 5 variables d’entrée des 5 thermostats (V0, V3, V6, V9, V12).

Les 5 thermostats génèrent 5 valeurs de sortie (V1, V4, V7, V10, V13) correspondant aux commandes fil pilote.

Ces valeurs (V1, V4, V7, V10, V13) sont stockées en v51..V55 et seront utilisées pour définir l’état des « Leds témoins d’état ON » en face avant de la Zibase.

Toute cette partie est conditionnée par la réception des sondes.

C’est maintenant qu’intervient le process séquentiel, qui consiste à gérer l’allumage des 5 LEDs et de la commande des 8 actionneurs fil pilote.

Voici le principe :

18-process-scenarios-zibase

Le process complet dure sur 130s, il représente la durée de rafraichissement de chaque LED et actionneur fil pilote.

Avec cette méthode, chaque scénario sera extrêmement court.

J’ai mis un numéro au début du nom de chaque scénario séquentiel pour qu’ils soient affichés dans l’ordre dans la liste des scénarios.

Le premier scénario « 01 – PUT LED 1 », qui gère la LED 1 selon la variable V51 (=V13), a un stimuli « Lancé au démarrage de Zibase », et c’est grâce à lui que sera démarré le process.

Le scénario « 02 – PUT FP SALON » sera lancé 10s après.

19-01-put-led-1-1

20-01-put-led-1-2

Le scénario « 02 – PUT FP SALON » commande le périphérique fil pilote selon la variable V13.

Le scénario « 02 – PUT FP SALON » sera lancé 10s après.

21-02-put-fp-salon-1

22-02-put-fp-salon-2

…Et ainsi de suite jusqu’au scénario « 13 – PUT FP SDB » qui, après avoir actionné le périphérique fil pilote, lancera après 10s le premier scénario « 01 – PUT LED 1 ».

5 – Conclusions

  • Un avantage de cette méthode est que l’actionneur fil pilote est mise à jour toutes les 2mn environ. Dans la gestion initiale qu’initiale, la commande n’était envoyée qu’une seule fois lors de chaque changement d’état de la commande fil pilote. Il m’est arrivé que l’actionneur fil pilote rate une réception radio (interférences, …), car une technologie radio sans retour d’état ne peut pas être fiable à 100%. Et pendant toute la plage horaire, le convecteur restait dans une mauvaise configuration. Maintenant, dans le pire des cas, le convecteur se remettra dans le bon mode au bout de quelques minutes.
  • Et surtout, je n’ai plus aucune surcharge de la Zibase, et il n’y a donc plus aucune perte d’évènements radio.

6 – Pour aller plus loin

D’autres articles vont aborder l’optimisation des thermostats Zibase selon  2 critères :

6.1 – L’économie d’énergie

Comme je l’ai dit un peu plus haut, avec un contrat TEMPO EDF, le Kw en jours rouges est très cher. Il faut donc couper le chauffage électrique et utiliser un chauffage alternatif (cheminée,…).

L’article suivant montre comment intégrer la gestion de ces jours rouges sans les thermostats Zibase : Thermostat Zibase et Jour Rouge TEMPO EDF

6.2 – Le confort

J’en ai rapidement parlé, le thermostat Zibase gère la régulation en commandes CONFORT et ECO.

Il n’est donc pas possible d’obtenir un delta de température différent de 3° entre les modes JOUR et NUIT, alors que le thermostat Zibase le propose.

L’article suivant explique comment contourner le problème en modifiant légèrement cette gestion : Optimisation du thermostat Zibase

Leave a Reply