SMAPPEE : Mesurez votre consommation et production d’énergie

Smappee est le premier appareil qui permet d’enregistrer le flux énergétique de tous vos appareils électriques en continu mais également la production de vos panneaux photovoltaïques si vous en possédez…

1-smappee_smartphone

1 -Présentation

Déballage 

A l’ouverture de la boite,  nous trouvons:

– Le Smappee,

– son câble d’alimentation,

– ses 3 pinces ampèremétrique,

– une prise commandée DI-O

2-smapee-1

3-smapee-2

4-smapee-3

Les pinces ampèremétriques se raccordent sur le côté, sur les sortie 1,2 et 3

5-smapee-4

6-smapee-5

2 – Configuration du Wi-Fi

Avant de raccorder les pinces du compteur Smappee aux câbles électriques provenant du compteur EDF, il est nécessaire de procéder à la configuration Wifi du Smappee.

Les méthodes 

3 Possibilités sont offertes:

– Avec WPS (Wi-Fi Protected Setup) si le routeur est compatible avec ce protocole

– par choix du Wifi et saisie du mot de passe, si votre routeur ne prend pas en charge la fonction WPS

– à l’aide de Chirp, une transmission des paramètres de configuration par signaux sonores

Pour cela, il est préférable de configurer le Smappee à proximité de la box ADSL, ou l’émetteur Wifi le cas échéant.

Certains réglages sont recommandés pour le Wi-Fi:

  • Bande 2,4 GHz avec choix du canal sur automatique
  • Cryptage WPA2 pour obtenir la meilleure sécurisation
  • Diffusion SSID active
  • Force du signal supérieure à – 65 dBm

Attention:  Le filtrage MAC, les réglages du pare-feu et du contrôle parental peuvent entraver la connexion.

Il faut donc dans un premier temps relier le Smappee au secteur via son câble d’alimentation.

Installation de l’application smappee 

L’application smappee est téléchargeable gratuitement sur votre smartphone ou tablette (Apple iOS 6 et plus élevé, Android 2.3 et plus élevé). Attention : l’application smappee n’est pas encore compatible avec Windows Phone.

7-000-install-app-smappee

  • Téléchargez l’application et démarrez celle-ci après l’installation.

8-1-ecran-principal

  • Appuyez sur le bouton « Connexion »

9-2-connexion

  • Appuyez sur « créez un compte »

10-3-creation-compte

 

  • Entrez nom d’utilisateur, prénom, mot de passe et confirmation, et votre adresse mail
  • Appuyez sur « créer »
Association Wi-Fi  11-4-ecran-installer-acheter-deconn

 

  • Appuyez sur « Installer »

12-5-wifi-wps-avec-mot-de-passe-avec-son

  • Comme nous l’avons vu plus haut, 3 méthodes de connexion au Wi-Fi, nous allons utiliser la deuxième, « Avec mot de passe »

13-6-attente-wifi-smappee

  • revenir dans le menu choix du Wi-Fi du Smartphone

14-7-liste-des-wifi-dispo

  • choisir le Wi-Fi « smappee1003000… »

15-8-choix-wifi-smappee

  • revenir dans l’application Smappee

16-9-attente-wifi-smappee

  • cliquez sur « I just joined »

17-10-attente-list-wifi

  • attendez que la liste des Wi-Fi s’affiche

18-11-liste-des-wifi

  • choisissez votre Wi-Fi

19-12-config-wifi-du-smappee

  • entrez le mot de passe de votre Wi-Fi
  • appuyez sur « Connect »

20-15-connexion-wifi-en-cours

 

21-16-configuration-smappee

  • le Smappee est en cours de connexion au Wi-Fi, attendre la fin du processus

22-17-fin-configuration-smappee

  • le Smappee est connecté au Wi-Fi, il doit flasher doucement en vert

23-18-smappee-en-vert-ok

  • le Smappee doit flasher doucement en vert

24-19-installation-reussie

  • la mise en réseau du smappee est terminée
  • appuyez sur « OK »
  • vous pouvez débranchez le smappee est le rapprocher du tableau électrique pour procéder aux raccordements.

 3 – Installation et raccordements

 3.1- Installation des pinces:

Les raccordements de l’appareil vont dépendre de votre type installation électrique.

Installation monophasée:

C’est la plus classique pour les particuliers.

On a besoin que d’une seule pince que l’on va installer sur l’entrée 1 du Smappee.

la pince doit entourée le câble de phase (fil rouge, noir ou brun) d’arrivée au tableau électrique, en respectant le sens de la flèche: compteur EDF vers tableau.

25-sonde-sur-cable-phase

Installation monophasée avec panneaux solaires:

On a besoin que de 2 pinces que l’on va installer sur les entrée 1 et 2 du Smappee.

la pince 1 doit entourée le câble de phase (fil rouge, noir ou brun) d’arrivée au tableau électrique, en respectant le sens de la flèche: compteur EDF vers tableau.

la pince 2 doit entourée le câble de phase (fil rouge, noir ou brun) d’arrivée au tableau électrique, en respectant le sens de la flèche: transformateur des panneaux solaires vers tableau.

Installation monophasée avec panneaux solaires:

On a besoin des 3 pinces que l’on va installer sur les entrée 1,2 et 3 du Smappee.

Chaque pince doit entourée un des 3 câbles de phase (fil rouge, noir ou brun) d’arrivée au tableau électrique, en respectant le sens de la flèche: compteur EDF vers tableau.

 3.2- Mise en route du smappee:

  • Raccordez au secteur la prise d’alimentation du smappee,
  • attendez quelques minutes, le temps que le smappee s’initialise et se connecte au Wi-Fi.
  • Au terme de l’initialisation, le smappee va clignoter en vert.

A ce sujet, j’ai remarqué qu’une fois intallé au sous-sol près du tableau électrique, le smappee avait beaucoup de mal à s’allumer en vert. Il restait invariablement éclairé en rouge ,signifiant qu’il n’arrivait pas à capter le Wi-Fi.

Pourtant, il était seulement à une dizaine de 10m de la box ADSL Freebox.

Pour contourner le problème, j’ai configuré le routeur en Wi-Fi G car il était en Wi-Fi N. Le débit est moindre mais la portée bien plus importante.

Et là, le smappee est passé au vert, signe que la réception Wi-Fi était bonne.

  • De retour dans l’application »smappee », l’écran affiche:

26-20-premier-demarrage

  • Après quelques secondes, la valeur « Consommation » est affichée, suivie quelque temps plus tard de la valeur « En veille »:

27-21-ecran-principal-apres-quelques-temps

Cet écran vous informe de :

  • votre consommation actuelle (boule grise),
  • votre consommation en veille (boule bleue),
  • le rendement de vos panneaux solaires (boule verte) si connectés.

4 – Utilisation

Ecran principal

Voici le menu principal:

28-ecran-principal

Appareils 

4.1 – Ajout d’appareils:

Il  y a deux méthodes pour ajouter des appareils dans le smappee:

la détection automatique

La détection automatique est activée en permanence, et smappee va suivre et analyser en tache de fond tous les changements de consommation et les informations sont stockées sur le serveur distant.

Lorsqu’il trouve plusieurs fois les mêmes consommations, il ajoute un appareil.

Au fil des jours, de plus en plus « d’appareils sans nom » vont apparaitre,  et ce sera à l’utilisateur de faire une concordance entre les consommations mesurées et ses appareils électriques.

29-selectionner-appareil

l’ajout manuel

Le but est de mettre le smappee en mode détection. Il vous sera demandé d’allumer et d’éteindre à 2 reprises l’appareil, et au terme des mesures, si tout c’est bien passé, le nouvel appareil est enregistré.

Il est mentionné dans la notice qu’il est nécessaire d’avoir une consommation électrique très stable lors de ses mesures.

lors de mes premiers essais, les 2 réfrigérateurs/congélateurs étaient branchés, et ils se mettaient en route régulièrement.

Je rencontrais de nombreux échecs et je les ai donc débranchés provisoirement pour le test.

La première fois que l’on sélectionne « appareils » la liste est vide.

30-selectionner-appareil

On clique sur le « + » en haut à droite pour ajouter un appareil

pour l’exemple, je vais rajouter un toaster (grille-pain).

31-toaster

– remplir le champ « nom » avec « Toaster »

– choisir « Toaster » dans la liste des appareils (3eme ligne)

– appuyer sur « Commencer la reconnaissance

32-commencer-la

– éteindre l’appareil et appuyer sur le bouton REC

33-allumer-toaster

– allumer le toaster et attendre,

– au bout de quelques secondes est affiché:

34-enregistrement-signature-electrique

– Ensuite il va demander d’éteindre l’appareil

– puis ensuite de le rallumer

– au terme du nouvel « enregistrement de la signature numérique », si le processus c’est bien déroulé, il sera affiché:

35-jumelage-termine

De retour à l’écran principal, si vous allumez le toaster, il est affiché:

36-plus-toaster

et à l’arrêt:

37-moins-toaster

 4.2 – Identification des appareils détectés

au bout de quelques jours, Smappee aura étudié les fluctuations de consommation électrique et aura déclaré plusieurs appareils selon leur consommations respectives.

38-selectionner-appareil

En choisissant par exemple l’appareil 4, il est affiché

39-appareil-dna

il est indiqué sur ce graphe différentes valeurs, dont le nombre d’allumage dans la journée, la puissance de l’appareil, la durée d’utilisation du jour, la consommation totale, la durée totale d’utilisation et le cout journalier.

Les autres onglets permettent d’avoir les valeurs hebdomadaires, mensuels, annuelles .

En appuyant sur Les valeurs de gauche, il s’affiche la liste des évènements pour cet appareil:

40-evenements-appareil-4

Ce tableau montre les différentes puissances de l’objet détecté.

41-evenements-bouilloire

Lorsqu’un appareil sera identifié avec certitude, il sera alors possible de le renommer.

4.3 – Les histogrammes de consommations

Voici l’élément le plus utile à mon sens, c’est l’enregistrement gratuit sur le cloud des historiques de consommation instantanée, qui permettent d’obtenir rapidement les cumul journalier, hebdomadaire, mensuel et annuel de la consommation.

42-conso-aujourdhui

4.4 – Les Prises commandées programmables

Ce smappee est livré avec une prise commandée DI-O.

Je me demandais comment il saurait la gérer.

Il est en fait très simple de l’ajouter.

Quand on va dans le menu des prises et qu’on en ajoute une, il est affiché:

43-nouvelle-prise

en appuyant sur « jumeler la prise », on passe à cet écran:

44-brancher-prise-1

il suffit de brancher la prise, elle va clignoter 5 fois en 5 secondes environ, et pendant ce laps de temps, il suffit d’appuyer sur « commencer ». La prise émets des bruits de commutations de relais et elle elle fonctionnelle.

De retour à l’écran précédent, on peut essayer de la faire fonctionner en appuyant sur « Tester ON/OFF »:

45-test-prise-1

Appuyer sur « allumer » et « éteindre » pour voir la prise changer d’état.

Mais quel en est l’utilité?

J’allais passer à coté d’une fonctionnalité formidable, la programmation horaire.

Un fois qu’une prise (ou plusieurs) est créée, il est possible de créer des actions « allumer » ou « éteindre »

46-nouvel-horaire

et ce, pour un jour donné, tous les jours, la semaine, le week-end ou les vacances.

47-selection-jours

les actions créées sont donc associables sur chaque prises configurées.

Et les possibilités sont nombreuses (simulation de présence, programmation d’une cafetière, …)

Nota: Il s »agissait jusqu’à présent de l’application IOS. La version Androïd propose quelques nouveautés intéressantes concernant ces évènements déclencheur.

Tout d’abord, sur les déclencheurs « horaire », il y a maintenant « durée allumer » et « durée éteindre » pour lesquels on  peut choisir entre 5mn, 15mn, 30m et 1H.

48-modifier-declencheur

Ensuite, il y a maintenant de nombreux autres évènements gérées:

49-type

Comme on vient de le voir, les programmes horaires.

Et ensuite:

– Inactivité : lorsque la consommation vaut la valeur « en veille » et qu’il n’y a pas de fluctuation de consommation de courant

– Activité générale:  plusieurs appareils en fonction

– Activité: il est alors possible de choisir un ou plusieurs appareils allumé.

50-activite

– Lieu atribué: ???

– Lieu enlevé: ???

– Seuil de consommation: possibilité d’actionner « si supérieur à » ou « si inférieur » à la consommation

– Seuil de production: possibilité d’actionner « si supérieur à » ou « si inférieur » à la production

– Aube: si il commence à faire jour

– Crépuscule: si il commence à faire nuit

5 – Notre Avis

Cet appareil très prometteur sur le descriptif me laissais quelques doutes quant à sa possibilité d’analyse précise des consommations de chaque appareil lorsqu’ils peuvent s’allumer et s’éteindre en même temps, ou que plusieurs appareils ont des consommations sensiblement identiques. Sans parler des appareils comme les TV ou les ampli qui ont des consommations en constante fluctuation.

Il faudrait pouvoir tout couper dans votre maison sans exception et de relancer au fur et à mesure, ça semble envisageable dans un studio mais plutôt compliqué dans une habitation qui peut compter en moyenne une cinquantaine d’appareils…

Difficile de juger catégoriquement cette solution encore un peu trop complexe pour faire de la détection d’appareil mais les mises à jour permettront sans doute de remédier à quelques incohérences.

Pour le détail des consommations appareil par appareil il y aura forcément quelques différences entre la conso réelle de l’appareil et celle relevée par le Smapee mais il faut prendre en compte qu’il s’agit d’une analyse ampéremétrique et non d’un relevé obtenu par exemple via un Eco-Devices qui lui retourne la conso du compteur EDF par téléinfo.

Par contre la gestion des prises et de leur programmation simplifiée est extraordinairement bien faite et pourrait justifier à elles seules l’achat de cet appareil.

Mais dans l’ensemble c’est plutôt un bon moyen de prendre conscience de tout les objets qui consomment dans nos maisons, avec certaines analyses vous verrez qu’en ajoutant une prise programmable sur certains périphériques vous économiserez sur pas mal de postes. A titre d’info, j’ai constaté que seul mon meuble TV qui comprend ma Box, console, homeciné, hub, etc… consomme à lui seul plus de 25W en veille 🙁

Leave a Reply