4.2 – L’environnement FIBARO HOME CENTER 2


<<< 4.1 – Des choix primordiaux des contrôleurs   4.3 –  L’environnement ZIBASE PRO >>>


Le Fibaro HC2 est maintenant au coeur du système, la Zibase étant devenue une passerelle de protocoles.

Environnement FIBARO HOME CENTER 2

Environnement FIBARO HOME CENTER 2

  • E/S FILAIRES : Détaillé ici, ce module réalise la liaison avec des périphériques filaires.
  • MESURE CONSO : Ce module récupère des infos conso du compteur EDF (voir ici). 
  • MULTIMEDIA : Il est actuellement géré et fonctionnel, sauf la SmartTV Panasonic pour laquelle je n’ai pas trouvé l’API, et le NUC sous XBMC que je n’ai pas encore implémenté. Par contre actuellement, aucune interaction avec le système.
  • SÉCURITÉ VIDÉO : Les caméras IP sont visibles dans les interfaces, la fonction PTZ est gérée. Aucune détection de mouvement n’est associée et donc pas d’interaction pour le moment avec le système.
  • SERVEUR PHP :  il s’agit d’un NAS SYNOLOGY qui héberge le script PHP « Graph » dont le tuto est donné ici. Le HC2 alimente la base de donnée du NAS avec les données des sondes (conso, température,…) et génère des graphiques disponibles dans une page Web.
  • PASSERELLE DOMOTIQUE : C’est le rôle de la Zibase Pro qui se charge de la gestion multi-protocoles radio. Elle récupère l’état des sondes et des détecteurs qui lui sont associés, et elle commande ses actionneurs.
  • IHM : Un ordinateur est principalement utilisé pour la programmation du HC2, mais aussi occasionnellement pour contrôler certains périphériques. Les smartphones et une tablette disposent de l’application Fibaro et Zodianet pour une utilisation nomade. Une tablette murale possède aussi les applications Fibaro et ImperiHome pour un contrôle local.
  • Les éléments Zwave :
    • AN158-6 « prise TV » : Toujours allumée, elle sert uniquement à mesurer la consommation de la TV afin d’agir sur d’autres éléments, notamment l’éclairage du salon. Ce point est abordé un peu plus bas dans la description du FIBARO FGD211.
    • AN158-6 « prise RAID » :  elle est dans le salon, un diffuseur liquide anti-moustique est branché dessus. Elle est activée de 19H à 23H via une ligne de code dans le GEA de Steven.
    • FIBARO Smoke : Encore en test, il n’est pas encore fixé et aucune interaction n’est en place. sa sortie filaire sera très certainement raccordée à une zone filaire de ma centrale d’alarme pour une gestion efficace de la détection de fumée.
    • FIBARO Motion Sensor : Également en test, Il sera probablement installé dans le garage, en remplacement d’un CHACON 54741 géré par la Zibase, pour la détection et l’allumage automatique du plafonnier contrôlé par un FGS221.
    • FIBARO RGBW : Même chose, toujours en test. Il sera certainement utilisé comme indicateur visuel dans le garage pour indiquer l’état de l’alarme (Rouge : Armée, Vert : Désarmée, Clignotement Rouge : tempo d’entrée, Flash police : Intrusion).
    • FIBARO FGS221 : Ils sont utilisés presque exclusivement pour de l’éclairage. Pas vraiment d’automatisme, sauf pour celui du garage qui est subordonné à la détection de mouvement et celui de l’abri à bois qui est programmé en interne en extinction automatique. Il sera envisageable de créer des allumages de simulation de présence, et lors d’un appui sonnette si il fait sombre pour l’applique extérieure. Un autre a été installé depuis peu pour le contrôle du soufflant du sèche-serviettes (voir cet article).
    • FIBARO FGD211 : Il est installé dans une lampe à côté de la TV du salon.  Sa mise en route et l’intensité lumineuse sont subordonnées à l’allumage de la TV (via la consommation de la prise AN158-6) et à des plages horaires définies dans le GEA. Voir à ce sujet l’article « Pilotage WAF d’une lampe sur pied« .

10-photo-cablage-lampe    11-lampe-TV


<<< 4.1 – Des choix primordiaux des contrôleurs   4.3 –  L’environnement ZIBASE PRO >>>


Leave a Reply