4.6 – La gestion du chauffage en détails


<<< 4.5 –  Les interfaces utilisateurs (IHM)      4.7 –  Migration du HC2 en box principale >>>


La première phase de l’installation domotique a été la mise en place de la gestion du chauffage car l’hiver approchait.

Il y a 7 convecteurs et 1 sèche-serviettes à gérer, avec pour chacun un fil pilote non raccordé.

Mon cahier des charges :

  • gérer la température de chaque pièce de façon indépendante,
  • gérer différentes plages horaires hebdomadaires de chauffe pour chaque pièce,
  • pouvoir arrêter automatiquement le chauffage électrique durant les jours rouges du contrat TEMPO EDF (chauffage à la cheminée en remplacement).

Pour la gestion du fil pilote, j’avais le choix entre des Fibaro FGS-221 et les 2 diodes tête-bêche, ou alors des Delta Dore RF660FP.

23-deltadore-rf660fp

J’ai choisi le RF660FP car c’était un produit bien fini qui affiche sur des voyants l’état du mode de fonctionnement en cours (CONFORT/ÉCO/ARRÊT/HORS GEL). Et surtout, il dispose d’un bouton pour changer de mode. On peut ainsi choisir manuellement un mode en cas de défaillance de la Zibase.

Le positionnement permet également de dégager son antenne de derrière le radiateur, ce qui est une bonne idée.

Je craignais que le châssis métallique du radiateur muselle les ondes d’un FGS-221 placé dans le pot d’alimentation derrière le radiateur.

Le voici en situations:

24-radiateur-chambre-et-rf660fp

sur un convecteur

25-seche-serviettes-sdb-et-rf660fp

sur le sèche-serviettes

Pour créer un thermostat, il fallait une sonde de température.

J’ai choisi des sondes Thermo/Hygro OREGON THGR 810 et THGR 122NX qui sont peu onéreuses, très fiables et avec un grande autonomie.

Je les ai fixées à une hauteur de 1,5m à l’endroit le plus approprié dans chaque pièce, donc loin des portes, fenêtres et radiateurs.

26-oregon-thgr810

Pour ceux qui ne connaissent pas le super thermostat Zibase, voici à quoi il ressemble dans l’application Zodianet sur un smartphone :

27-thermostat-zibase-rdc-ecran-principal                   28-thermostat-zibase-rdc-ecran-liste-plages-horaires29-thermostat-zibase-rdc-ecran-reglage-plages-horaires

Ce thermostat est un modèle du genre, il n’y a pas plus pratique et convivial sur d’autres box de domotique.

Pour chaque thermostat (la Zibase en gère 5), Il y a le réglage des températures Jour et Nuit (les termes « absent » et « présent » seraient plus appropriés), le forçage d’un mode particulier (jour, jour temporaire, hors gel, nuit temporaire, nuit, stop).

Ensuite, il y a le réglage des plages horaires. Il y en a 3 et elles peuvent être associées à différents jours de la semaine. Dans l’exemple, j’ai créé une configuration « jours de semaine », « jours de week-end » et « jours rouges ». Je n’utilise plus « jours rouges » puisque comme on l’a vu précédemment, cette gestion est maintenant automatique. Cette configuration sera remplacée par « jours vacances » cet hiver.

Enfin pour chacune des 3 configurations de plages horaires, on peut choisir les heures « CONFORT ». Dans l’exemple, le RDC est en CONFORT le week-end de 6h à 8h, 10h à 14h et de 18h à 23h. Je parlais des jours rouges car j’ai un abonnement EDF en tarification TEMPO. L’avantage, le KW en jours bleus n’est pas cher, raisonnable en jours blancs, mais prohibitif en jours rouges !

30-tarification-edf-tempo

Donc pour pouvoir souscrire cet abonnement TEMPO, il est obligatoire d’avoir un autre moyen de chauffage, cheminée à insert pour ma part.

Comme il est impératif de ne pas mettre en route le chauffage électrique lors des jours rouges, j’avais commencé par programmer au coup par coup les thermostats selon les couleurs TEMPO donnée la veille, mais cela demandait un suivi quotidien.

Disposant d’un compteur électronique, celui-ci me donne certaines informations. C1-C2 donne sur contact sec l’état HP/HC et j’ai programmé C3-C4 pour récupérer sur le contact sec l’état JOUR ROUGE.

I1-I2 fournit la TéléInfo.

31-compteur-sagem-s10c1

Une entrée de l’IPX800v3 récupère le contact C3-C4 et il envoie à la Zibase une notification push à chaque changement d’état.

La variable « Jour rouge » est donc mise à jour à chaque fois. Par sécurité, comme je suis un peu (trop) parano et que j’ai toujours peur d’une défaillance lors de la transmission de l’information, j’ai créé un pooling qui, tous les 5mn dans un scénario de la Zibase, vient interroger l’entrée « jour rouge » de l’IPX800v3.

J’ai donc mis en place 5 thermostats:

  • 1 pour tout le RDC qui est un grand « open space » constitué d’une entrée, d’une cuisine, d’une salle à manger et d’un salon, chacune de ces pièces possédant son propre convecteur,
  • 1 dans la chambre enfant,
  • 1 dans la chambre des parents,
  • 1 dans le bureau,
  • 1 dans la SDB.

Tout fonctionne à merveille, l’objectif est atteint à 95%, car il me manque la gestion des ouvrants pour couper le chauffage lorsqu’on ouvre la fenêtre ou la porte de la pièce concernée, mais c’est en cours…


<<< 4.5 –  Les interfaces utilisateurs (IHM)      4.7 –  Migration du HC2 en box principale >>>


Leave a Reply